Bref historique du Prix international Henri Moissan

------------

 

 Le prix international Henri Moissan fut créé à l’issue du Symposium de 1986 qui s’était tenu à Paris pour commémorer le centenaire de l’isolement du fluor par ce grand savant en juin 1886. La finalité de ce prix, telle qu’initialement désirée par les deux co-présidents du Symposium, Paul Hagenmuller et Pierre Plurien, était de récompenser un chercheur de stature internationale ayant œuvré dans les domaines du fluor et des produits fluorés. Jusqu’en 2005, Roland Bougon s’est acquitté de la tâche d’administrateur du prix avec l’aide d’un collège d’électeurs choisis parmi les spécialistes mondiaux du fluor. Durant cette période, le prix a été décerné sept fois, à l’occasion des Symposiums Internationaux sur la Chimie du Fluor (ISFC) qui ont lieu tous les trois ans.

A partir de septembre 2006, et selon la volonté de son défunt Président, Pierre Potier, la Fondation de la Maison de la Chimie, a accepté d’assumer la gestion du prix de manière à donner une structure pérenne à cette récompense prestigieuse.

Les récipiendaires du prix ont été successivement :

 

- 1988 : George Cady (University of Washington, Seattle, USA), et Neil Bartlett (University of California, Berkeley, USA) ;

- 1991 : Harry J. Emeléus (University of Cambridge, UK) ;

- 1994 : Robert N. Haszeldine (UMIST, University of   Manchester, UK) ;

- 1997 : Paul Hagenmuller (Université de Bordeaux I, France) ;

- 2000 : Karl Christe (USC, Los Angeles et Edwards Air Force Base, California, USA) ;

- 2003 : Richard Chambers (University of Durham, UK) ;

- 2006 : Darryl D. DesMarteau (Clemson University, S-Carolina, USA) ;

- 2009 : Herbert Roesky (Göttingen University, Germany) ;

- 2012 : Alain Tressaud (CNRS Bordeaux, France) ;

- 2015 : Surya Prakash (University of Southern California, Los Angeles, USA).

 

Les cérémonies de remise du prix se sont respectivement déroulées à Santa Cruz, California, USA (12th ISFC, 1988), Bochum, Allemagne (13th ISFC, 1991), Yokohama, Japon, (14th ISFC, 1994), Vancouver, Canada (15th ISFC, 1997), Durham, UK (16th ISFC, 2000), Shanghai, Chine (17th ISFC, 2005), Bremen, Allemagne (18th ISFC, 2006); Jackson Hole, USA (19th ISFC, 2009), Kyoto, Japon (20th ISFC, 2012), Côme, Italie (21th ISFC, 2015).

 

 Le lauréat est désigné par un collège composé d’une centaine d’éminents spécialistes du fluor, bien représentatifs des divers domaines scientifiques ainsi que des pays dans lesquels la chimie du fluor est bien représentée. Ces électeurs sont choisis par le comité scientifique du prix sous la présidence du Président de la Fondation de la Maison de la Chimie.

 

La composition du Comité Scientifique est la suivante :

 

Président          Bernard Bigot    Président de la Fondation de la Maison de la Chimie

Vice-Président   Serge Ratton    SRT Expertise & Conseil

 

Administrateur scientifique

Alain Tressaud,             CNRS, Bordeaux, Lauréat 2012 du Prix Moissan

 

Membres

Bruno Améduri            CNRS, Montpellier

Richard Chambers      Durham (GB), FRS, Lauréat 2003 du Prix Moissan

Marie-Pierre Krafft       CNRS, Strasbourg

Marc Leblanc             Université du Maine, Le Mans

Michel Pouchard        Université Bordeaux, Membre de l’Académie des Sciences

Herbert Roesky          Göttingen (All.), Membre étranger de l’Académie des Sciences, Lauréat 2009 du Prix Moissa

Claude Wakselman    CNRS, Versailles

 

Présidents d’Honneur

Paul Hagenmuller      Co-président de l’Institution du Prix Moissan (1986-2005)

Pierre Plurien †         Co-président de l’Institution du Prix Moissan (1986-2005)

 

Le Secrétaire Général de la Fondation de la Maison de la Chimie, H. Dugert, participe aux réunions du Comité Scientifique.

 

Modalités de votes

L’élection se fait en deux temps : dans un premier, chaque électeur propose un maximum de cinq noms. Les personnes qui sont sélectionnées pour le second tour sont celles qui ont obtenu le plus grand nombre de voix avec une marge significative par rapport aux suivants. Cette liste de noms : quatre en 2000, six en 2003, quatre en 2006, cinq en 2009 est envoyée au collège des électeurs qui dans un second vote choisissent deux noms au maximum. Le vainqueur est celui qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages, mais le prix peut être partagé lorsqu’il y a égalité, comme ce fut le cas en 1988. En début d’année prochaine, Mme Agostini enverra à l’ensemble du collège des électeurs les bulletins de vote pour le Prix 2012.

Signalons que le diplôme du Prix Henri Moissan est accompagné d’un chèque de 15,000 € et que le choix du lauréat peut être motivé soit par une carrière totalement dédiée au fluor soit par des résultats récents et tout à fait exceptionnels.

 La remise du Prix se fait également en deux temps : le lauréat reçoit le diplôme lors de l’International Symposium on Fluorine Chemistry qui réunit tous les trois ans la communauté internationale de la discipline (en 2012 : 22-27 juillet, 20th ISFC, Kyoto, Japon). Il est ensuite invité à donner une conférence à la Maison de la Chimie, occasion pendant laquelle il reçoit le chèque du Prix des mains du Président de la Fondation.

 

Lien de la Fondation de la Maison de la Chimie :

http://actions.maisondelachimie.com/prix_henri_moissan.html

Informations supplémentaires